Aaah les vacances, des vacances reposantes, le rêve de tout un chacun. Une fois le jour J enfin arrivé, on se dit que l’on va enfin souffler… Respirer… DORMIR. Prendre le soleil, s’aérer l’esprit et le corps. Et si on a la possibilité de partir, on va pouvoir profiter de l’air marin, de l’air montagnard, de l’air d’ailleurs.

Avec mon compagnon et notre fille, nous avons eu la chance de nous rendre dans les collines ensoleillées et verdoyantes des environs de Toulouse. Un vrai bol d’air ressourçant.

En pratique, nous avons eu l’occasion de réaliser ensemble pas mal d’activités estivales sympathiques : barbecue, marché, promenades, fabrication de crème glacée maison, un peu de pâtisserie, dégustation de fruits et légumes bio locaux purement délicieux, piscine, repos, détente.

Bien évidemment, côté parentalité, si nous avons pu avoir de nombreux et beaux moments de complicité avec notre fille, tout n’était pas toujours rose, mais c’est le jeu. Nous avons eu droit à des colères telles qu’un enfant de 3 ans peut en faire, bien musclées par moments, mais avec suffisamment de patience et en accompagnant toujours les émotions de notre fille, le calme revenait assez vite.

Il est important de réaliser qu’un enfant élevé respectueusement n’est pas forcément continuellement « sage » et calme. Tout d’abord parce que, selon son âge, le stade de développement de son cerveau ne lui permet tout simplement pas d’être « raisonnable », que ses émotions peuvent être facilement exacerbées, qu’une grosse colère peut donc arriver à n’importe quel moment et que l’enfant ne pourra pas la calmer tout seul si on le lui demande, sauf s’il finit par être résigné à ce qu’on ne l’entende pas. De plus, chaque enfant est unique et montre qui il est au fond de lui d’une manière différente. Enfin, avoir un enfant constamment sage et obéissant n’est de toute façon pas l’objectif d’une telle manière d’éduquer : bien au contraire, le but est que l’enfant exprime ce qu’il a envie d’exprimer, tout en respectant les autres et le cadre imposé par notre société, bien évidemment 🙂

D’une manière personnelle, ces vacances m’ont permis de me recentrer, de déborder d’inspiration et ainsi d’enrichir le cours que j’ai écrit pour mes ateliers.

Quelques photos…